Génèse du village de Taboitien

Nous, originaires du village de Taboitien, venons de Tiassalékro, quartier Kpacobo. C’est à la suite d’un conflit d’héritage entre deux neveux que nous nous sommes séparés.
Nous sommes descendants de la Reine Tano Adjo, sœur de la Reine Abraha Pokou. Le Roi Kadja Kpin est cousin de la Reine Tano Adjo. Ce dernier engendra trois(3) enfants qui sont:Kadja Sème, Kadja Bomo et Kadja Adjo.
La sœur de Kadja Kpin s’est mariée avec un homme originaire de Taabo du nom de Blin. De leur union naquit Blin Aka.
Après la mort du Roi Kadja Kpin, Kadja Sème, son fils, organise des cérémonies funéraires grandioses et avec l'accord des anciens, il s'asseoit sur le trône royal.
Il faut souligner que la succession en pays baoulé respecte le système matriarcat.
En effet, c’est le neveu, progéniture d’une sœur qui hérite de son oncle ; dans certains cas, celui-ci peut hériter de son grand père.
Cependant il faut rappeler que Blin Aka reconnu mauvais garçon par son oncle Kadja Kpin, à cause de son comportement insupportable, est renvoyé dans la famille paternelle à Taabo où il bénéficiera d’une très bonne éducation.
Là bas, le mauvais garçon qu’il était, change de comportement, devient sage, riche et puissant. Il se confectionne un tam-tam appelé « Aboman » ce qui veut dire dans la langue locale : « j’ai crée mon territoire ».
Blin Aka, de son exil, apprend la mort de son oncle Kadja Kpin. Encouragé  par les femmes de la famille paternelle lui demandant de revenir dans la famille maternelle pour prendre l’héritage de son oncle, il décide d’y revenir.
Il arrive à Tiassalé, suivi d’un cortège de guerriers, de roitelets et d’esclaves, avec son tam-tam « Aboman ».
Il organise à son tour des cérémonies funéraires à l’honneur de son défunt oncle Kadja Kpin. Le jour suivant, avec le soutien des femmes, il détrône son cousin Kadja Sème et occupe alors la chaise royale.
Loin de supporter cette humiliation, Kadja Sème va donc chercher à livrer bataille à son cousin Blin Aka. Ses sœurs Kadja Bomo et Kadja Adjo vont le consoler et le dissuader de ne pas s’attaquer à son cousin Blin Aka qui est l’ayant droit du trône.
C’est à partir de ce moment que Kadja Sème s’est retiré pour aller créer son propre village appelé Taboitien. Il s’est déplacé avec tous les attributs royaux.

Depuis que Kadja Sème le fils du roi Kadja Kpin, détrôné par l’enfant de sa tante, c’est à dire son cousin Blin Aka et qui ne pouvait pas supporter la honte, s’est retiré pour créer Taboitien son village, il a aboli le système matriarcat, c’est à dire, le fils d’une sœur n’hérite plus du trône, seul le fils du frère ou le propre fils du roi a habileté à s’asseoir sur le trône royal: c’est le système patriarcat.

Il faut souligner que la dernière fille de Kadja Kpin, appelé Kadja Adjo a rejoint ses parents maternels à Tiassalékro, quartier « Kpatabouèbo »

 

 

 

 

Notre site Taboitien village de rêve est listé dans la catégorie Continents : Afrique de l'annuaire Cours de referencement d'Olivier Duffez | Référencement I3W| Annuaire| Yakavoir.com, l'annuaire des sites classés par points et par les internautes.
Recherchez Ici|Glaneur.fr|Region|tribufaf|118-Annuaires| Serveur Dédié| Annuaire generaliste| testeur voyageGuides Voyage Côte d'Ivoire| Référencement professionnel de site internet (Web). Montréal, Québec, Canada.| Annuaire| Annuaire generaliste gratuit|Chat Bot Game|Art & Culture| Référencement gratuit | referencement gratuit| Afrique - Régional|

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×